Fête de la science (octobre 2016)

Nous nous sommes rendus le 14 octobre 2016 à Strasbourg, au Palais Universitaire, avec le groupe d’AP Science 2GT pour la fête de la Science.

La fête de la Science, c’est quoi ?

            La fête de la Science réunit chaque année de nombreux scientifiques et permet de faire découvrir à une large communauté les sciences et technologies de toutes sortes, qu'elles soient anciennes ou nouvelles.

Sur place, nous étions libres de nous déplacer de stand en stand en fonction de nos goûts et centres d’intérêt. Les étudiants et les chercheurs répondaient volontiers à toutes nos questions.

Dans ces stands, différents domaines étaient abordés comme la radioactivité, la protection du grand hamster d’Alsace, la linguistique, la cartographie, l’astronomie, les ondes électromagnétiques, la diététique…

  • Nous avons essayé le stand des différentes expressions utilisées dans notre région avec notre ami Ferdinand qui a répondu à différents quiz ludiques et instructifs. Dans un de ces quiz il y eut une question sur un mot de notre région (Schlappe) que nous avons traduit avec brio (contrairement à d’autres questions !)
  • Dans un autre stand, le thème était celui de la protection des espaces et de l’environnement dans lequel vit le grand hamster d’Alsace. Cet animal, en voie d’extinction, est menacé  à cause de l’impact de l’homme sur son milieu de vie (extension de villes, cultures, produits chimiques). Les chercheurs et protecteurs de l’environnement ont mis en place un plan de sauvegarde pour le protéger.                    
  • Dans le domaine de l’astronomie, deux stands ont retenu notre attention :
  • Le stand STELLA qui présentait un prototype d’accélérateur de particules permettant de comprendre et de reproduire les réactions nucléaires dans les étoiles.
     
  • Le stand « Le ciel au bout des doigts » qui nous présentait les galaxies (dont la nôtre) grâce à une immersion 3D et à des images du cosmos.
  • Dans le domaine de la radioactivité, nous avons vu un stand montrant ce qui peut nous protéger de la radioactivité en recréant une fausse source de radioactivité.
  • Dans le domaine de la cartographie, nous avons vu une carte datant de la fin du XVI° siècle, mais celle-ci n’était pas très précise.

Lucas BOYER, Victor KELLER, Fabien SCHARSCH, Emilie SEVAT, Téo RIEGERT (2GT4 – 2GT7)